Ruée sur le PEL03/02/2015  



Jusqu’au 31 janvier, il était encore possible d’ouvrir un PEL avec un taux de rémunération fixé à 2,5% pour une durée à choisir entre 4 et 10 ans. Dans un contexte d’inflation très faible, ce taux restait ainsi l’un des plus attractifs du marché pour de l’épargne « sans risque », dépassant les taux des livrets classiques (le Livret A étant désormais rémunéré à 1%) et égalant globalement la rémunération des fonds en euros souscris dans le cadre d’assurances-vie.
Pour un taux de rémunération de 2,5% brut, les PEL ouverts avant le 1er février rapportent un taux de 2,11% net après prélèvements sociaux. Les PEL ouverts après cette date seront quant à eux rémunérés au taux d’environ 1,7% net.
Selon nos confrères des Echos, citant le témoignage d’une chargée de clientèle dans une agence parisienne, les ouvertures de PEL auraient été « 5 à 8 fois » plus élevées lors des 15 derniers jours de janvier par rapport aux semaines précédentes.


 Autres articles sur le même sujet :
Ouvrez un PEL avant la fin de la semaine !

Épargnants, si vous songiez à ouvrir un PEL faites-le avant le 1er février prochain !

Épargne : Plus d'un Français sur deux plébiscite l'assurance-vie

Selon un sondage, l'assurance-vie apparaît comme le placement préféré des Français bien avant le plan épargne logement et le plan épargne retraite.

Nouvelle taxe sur les produits d’épargne défiscalisés

Le taux de 15,5 % de prélèvements sociaux va s'appliquer à l'intégralité des gains constitués depuis 1997 sur des contrats d'assurance-vie (hors contrats en euros), sur les plans d'épargne en actions (PEA) à partir de 5 ans, et sur les plans d'épargne logement (PEL) ouverts avant le 1er mars 2011.

Quelle rémunération pour vos dépôts bancaires ?

La rémunération moyenne des dépôts bancaires et des placements monétaires est stable depuis quelques mois, selon les derniers chiffres communiqués par la Banque de France : 0,61 % en décembre comme en novembre, après 0,60 % en octobre.

L’attractivité retrouvée du PEL

Début 2015, le taux de détention des produits d’épargne-logement reste comparable à celui de 2010, après un fort repli entre 2004 et 2010 (– 10 points).

Un PEA peut être détenu à l'étranger

Un plan d'épargne en actions peut être détenu hors de France pour peu que l'établissement gestionnaire soit établi dans un Etat membre de l'Union européenne (ou un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen, soit l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein) et qu'il respecte l'ensemble des dispositions de droit interne français.