Ouvrez un PEL avant la fin de la semaine !27/01/2015  



En effet, la baisse de rémunération décidée la semaine dernière par Bercy - de 2,50% à 2% - concernera les nouveaux plans mais ne s'appliquera pas à ceux ouverts avant cette date. À partir du 1er février, les intérêts étant soumis aux prélèvements sociaux, le taux net atteindra donc 1,69 % contre 2,11 % net actuellement.  Contrairement au livret A, le taux de rendement du PEL est fixé au moment de la souscription et reste le même tout le long de sa détention. Si vous avez déjà un PEL à la banque, vous n'avez donc rien à craindre, sa rémunération ne sera pas amputée.  À noter que ce produit d'épargne accessible à partir de 225 euros, contraint à effectuer des versements minimum de 540 euros par an, et ne peut plus être approvisionné au-delà de 61 200 euros. Passé 10 ans, l'épargne peut continuer à fructifier pendant 5 ans. En revanche, son rendement est alors soumis à l'impôt sur le revenu à partir de la douzième année.


 Autres articles sur le même sujet :
Ruée sur le PEL

Jusqu’à la fin du mois de janvier, les épargnants pouvaient encore ouvrir un Plan d’épargne logement (PEL) au taux de 2,5% (brut) avant son abaissement à 2%. Très relayée par les banques elles-mêmes, l’opportunité a été saisie par de nombreux Français.

Livrets en hausse

Au mois de décembre 2014, la collecte du Livret A et du Livret de Développement Durable est redevenu positive.

Quelle rémunération pour vos dépôts bancaires ?

La rémunération moyenne des dépôts bancaires et des placements monétaires est stable depuis quelques mois, selon les derniers chiffres communiqués par la Banque de France : 0,61 % en décembre comme en novembre, après 0,60 % en octobre.

Le PTZ relance le crédit

Selon le courtier immobilier vousfinancer.com, le lancement du PTZ nouveau au 1er janvier 2016, aurait déjà fait tripler le volume des demandes de crédit incluant un prêt à taux zéro, avec des montants moyens en hausse de 25 % par rapport à 2015.

Nouvelle taxe sur les produits d’épargne défiscalisés

Le taux de 15,5 % de prélèvements sociaux va s'appliquer à l'intégralité des gains constitués depuis 1997 sur des contrats d'assurance-vie (hors contrats en euros), sur les plans d'épargne en actions (PEA) à partir de 5 ans, et sur les plans d'épargne logement (PEL) ouverts avant le 1er mars 2011.

La vraie fausse baisse des frais bancaires

En 2015, les frais bancaires baissent très légèrement (- 0,5%) et s'établissent à 186,20€ par an mais, pour une petite moitié des Français, ils augmentent...