Combien vous faudrait-il en plus pour vivre confortablement ?11/09/2017  



Selon la 6e édition du baromètre Cofidis/CSA, 51% des Français estiment que leur pouvoir d'achat va augmenter ou rester stable au cours des douze prochains mois. Et particulièrement les jeunes, ils sont 33% des 18-24 ans à penser que leur pouvoir d'achat augmentera bientôt. A contrario, les plus de 65 ans sont beaucoup plus sceptiques: 76% sont convaincus que leur pouvoir d'achat va bientôt diminuer. L’étude montre également que les Français estiment avoir besoin de 484 euros de plus par mois pour vivre «confortablement», soit 20 € de plus que l'an dernier. Pour combler ce manque, un Français sur cinq (17 %) affirme être à découvert, à chaque fin de mois.


 Autres articles sur le même sujet :
La stagnation des salaires pèsent sur les projets des Français

Pour la quatrième année consécutive, le Sofinscope, baromètre de Sofinco (marque de Crédit Agricole Consumer Finance) analyse la perception qu’ont les Français de leur niveau de vie. La stagnation des salaires a un impact de plus en plus important. Conséquences, les Français reportent leurs projets et estiment qu’il leur manque chaque mois 578 € pour vivre correctement.

La pierre reste une valeur sûre

Selon un sondage réalisé par meilleurtaux, 78% des Français considèrent l’immobilier comme le placement le plus sûr pour leur avenir et 70% estiment que le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est l’un des meilleurs moyens d’accéder à la propriété.

82 % français jugent que le montant de leur retraite sera insuffisant

Selon la première enquête exclusive du Club de l'Epargne Salariale réalisée en partenariat avec l'institut CSA sur la perception de l'épargne salariale par les salariés, 82 % des personnes interrogées jugent que le montant de leur retraite sera insuffisant pour leur assurer une vie confortable pendant leur retraite. Plus de 8 salariés sur 10 sont inquiets à ce sujet et plus particulièrement les femmes et les CSP+.

L’ancien redémarre

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, en 2015, les prix des appartements anciens ont augmenté dans plus de la moitié (56 %) des grandes villes de France.

62% des Français tentés par des investissements « non traditionnels »

Selon une enquête réalisée par l'institut CSA pour le compte de l'Autorité des marchés financiers, 62 % des Français ont entendu parler des offres de placement non traditionnel.

La production de crédits s’accélère

Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, depuis le début de l’année 2015, la reprise de la production s’accélère, portée par l’amélioration des conditions de crédit et le dynamisme de la demande.