Les ventes de chevaux se portent bien28/08/2017  



Les traditionnelles ventes annuelles de yearlings à Deauville se sont clôturées fin août avec un chiffre d'affaires global de 38,9 millions d'euros, en recul de 4 % par rapport à 2016. Le prix moyen d'une vente est néanmoins remonté de 9 %, à 166 409 €. Le taux de chevaux vendus est stable, à 75 %. Deux ventes ont dépassé le million d'euros, 1 550 000 € pour la plus élevée d'entre elles. Mercredi, la journée de ventes spécifique - Yearlings V.2 - dédiée aux chevaux dont le profil permet d'envisager une exploitation dès l'âge de 2 ans, a été marquée par un marché dynamique. 83 % des chevaux présentés y ont été vendus pour un chiffre d'affaires total record de 4 221 500 €. Les prochaines ventes de yearlings à Deauville se dérouleront du 17 au 20 octobre.


 Autres articles sur le même sujet :
Les prix des Yearlings bondissent

Le chiffre d'affaires des ventes de yearlings à Deauville a progressé de 10 %.

L’épargne salariale progresse

L'encours global de l'épargne salariale a progressé de 7 % au 31 décembre 2015 par rapport à fin 2014 et s'établit à 117,5 milliards d'euros, selon l'enquête annuelle de l'Association française de la gestion financière (AFG).

Une semaine pour tout connaître des ventes enchères notariales

La traditionnelle semaine nationale des ventes aux enchères immobilières organisée par les notaires se déroulera du 20 mars au 7 avril.

Les investisseurs misent gros sur les start-up

Les entreprises de la Tech française ont levé près de 526 millions d'euros au premier trimestre 2017, soit 23% de plus qu'à la même période en 2016, selon l'indicateur FrenchWeb Invest.

L’art en ligne ne s’essouffle pas

Alors que le marché international de l’art a ralenti en 2015, les ventes en ligne d’œuvres d’art et objets d’antiquité ont poursuivi leur développement en 2015 (+ 24 %) pour atteindre un volume global d’affaires de 2,9 milliards d’euros.

Les ménages puisent dans leur LDD

Selon les chiffres de la Caisse des dépôts, le livret A a maintenu une collecte nette légèrement positive en septembre : 140 millions d'euros ; à l'inverse, le livret de développement durable enregistre une collecte nette négative : - 550 millions d'euros.