Permis à taxe28/08/2017  



Dans certaines régions, les titulaires d'un permis de conduire permettant de rouler en voiture, en deux-roues d'une cylindrée supérieure à 125 cm3 ou avec un autre véhicule à moteur doivent s'acquitter d'une taxe régionale. Elle s'applique lors d'une première demande ou à l'occasion d'un renouvellement du permis de conduire.

5 régions sont actuellement concernées. Il s'agit de :

- la Corse : 33 €

- la Guyane : 56 €

- la Martinique : 26,50 €

- Mayotte :25 €

- la Réunion : 69 €

La taxe régionale pourra prochainement être payée par le biais de timbres fiscaux dématérialisés, vendus sur le site internet de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Actuellement, son montant peut être acquitté par en espèces, par carte bancaire ou par chèque à l'ordre du régisseur des recettes.


 Autres articles sur le même sujet :
Carte grise : qui paye le moins ?

C'est en Corse que le prix est le plus bas alors que la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est la plus coûteuse.

Les automobilistes européens rapportent gros !

L'Automobile Club Association (ACA) dévoile une étude menée en partenariat avec la Fédération de l'Automobile (FIA) qui compare à l'échelle européenne le montant des taxes payées par les usagers pour le transport eu égard des investissements réalisés dans le réseau routier.

Une taxe de séjour collectée par AirBnB

La taxe de séjour s'applique aux personnes louant un logement sur Airbnb. Elle est due par personne et par nuit. Son montant peut varier de 0.20€ à 4€.

62% des Français tentés par des investissements « non traditionnels »

Selon une enquête réalisée par l'institut CSA pour le compte de l'Autorité des marchés financiers, 62 % des Français ont entendu parler des offres de placement non traditionnel.

Le meilleur taux près de chez vous !

Cafpi publie son palmarès des taux de crédit immobilier région par région. Voici en gros ce qu’il faut retenir pour le mois de février 2016.

Prélèvement à la source, que faire en cas de litige ?

Les réclamations relatives au prélèvement à la source seront présentées, instruites et jugées selon les mêmes règles que celles applicables à la TVA