La baisse des taux a repris à un rythme soutenu11/07/2016  



La baisse des taux a donc repris à un rythme soutenu : ils sont 3,5 fois moins hauts que ceux observés au début des années 2000.  Cette baisse répercute la faiblesse des taux constatée sur les marchés obligataires et elle exprime les conséquences des orientations monétaires réaffirmées par les banques centrales, à la suite du Brexit notamment.

Les évolutions ont été marquées sur tous les marchés avec une baisse, depuis octobre 2015, de 65 points de base sur le marché de l’ancien (pour 1.59 % en juin), 66 points de base sur le marché du neuf (pour 1.61 % en juin) et de 52 points de base sur le marché des travaux (pour 1.63 % en juin). Toutes les catégories de prêts ont bénéficié de la baisse des taux, même les durées les plus longues.

Concernant la durée des prêts, elle s’est établie à 206 mois en moyenne contre 211 mois en mai. « Sur un marché en expansion, le maintien des durées à niveau élevé avait permis d’amortir les conséquences de la hausse des taux observés de juin à octobre 2015. Les niveaux actuels des conditions de crédit observé permettent à tous les ménages de rentrer sur le marché de l’accession, sur des durées longues, sans que cela ne les pénalise comme en témoigne la remontée des flux de la primo accession des ménages jeunes ou modestes », explique l’Observatoire dans sa note de juin 2016.


 Autres articles sur le même sujet :
Crédit immobilier, et si la baisse n’était pas finie

Au mois d’avril 2016, les taux de crédit immobilier du secteur concurrentiel, recensés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA, se sont établis à 1.81% en moyenne, dont 1.89 % pour l’accession dans le neuf et 1.80 % pour l’accession dans l’ancien.

Les taux des crédits immobiliers ont encore baissé

En octobre, les taux des crédits immobiliers se sont établis à 1,33 % en moyenne, contre 1,41 % en septembre, selon l'Observatoire crédit Logement / CSA.

Taux immobilier : la baisse continue !

Sur le second trimestre 2016, les taux enregistrés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA s’établissent en moyenne à 1,69%, contre 2,04% au premier trimestre 2016.

Crédit immobilier : les emprunteurs à la fête !

Nouvelle baisse des taux et fort rebond de la production de crédits immobiliers, tel est le constat de l’Observatoire Crédit Logement CSA pour ce début d’année 2016.

Les nouveaux seuils de l'usure

Sur la base des taux effectifs moyens pratiqués au 3e trimestre 2016 par les établissements de crédit, les seuils de l'usure applicables à compter du 1er octobre 2016 s'établissent ainsi pour les prêts consentis aux particuliers.

Les nouveaux taux de l’usure

Sur la base des taux effectifs moyens pratiqués au 1er trimestre 2016 par les établissements de crédit, les seuils de l'usure applicables à compter du 1er avril 2016 s'établissent ainsi pour les prêts consentis aux particuliers.