Immobilier : le marché repart doucement07/03/2016  



Au quatrième trimestre 2015, les prix des logements anciens ont légèrement augmenté pour le deuxième trimestre consécutif : ils croissent de 0,5 % par rapport au troisième trimestre 2015 (en données provisoires corrigées des variations saisonnières), après une hausse de 0,2 % le trimestre précédent. Sur un an, les prix de l'ensemble des logements sont stables. Pour la première fois depuis début 2012, les prix des maisons augmentent par rapport au même trimestre de l'année précédente : ils s'élèvent de 0,6 % entre le quatrième trimestre 2014 et le quatrième trimestre 2015. Les prix des appartements restent quant à eux en baisse, mais cette baisse s'atténue (-0,8 %, après -2,0 %).

En Île-de-France, les prix des logements sont quasi stables sur le trimestre

En Île-de-France, les prix des logements anciens sont quasi stables au quatrième trimestre 2015 (+0,1 %, après +0,4 %). Sur un an, la baisse des prix continue de s'atténuer : -0,8 % par rapport au quatrième trimestre 2014, après -1,6 % au troisième trimestre et -2,5 % au deuxième. Les prix des appartements baissent de 1,0 %, alors que ceux des maisons sont presque stables (-0,2 %).

En province, les prix des logements augmentent légèrement

En province, les prix des logements anciens remontent au quatrième trimestre 2015 : +0,7 % par rapport au trimestre précédent, après +0,1 %. Sur un an, ils augmentent légèrement, de 0,3 % par rapport au quatrième trimestre 2014. Là aussi, les prix des maisons se redressent (+0,7 %) alors que les prix des appartements continuent de baisser (-0,6 %).


 Autres articles sur le même sujet :
L’ancien redémarre

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, en 2015, les prix des appartements anciens ont augmenté dans plus de la moitié (56 %) des grandes villes de France.

Le marché immobilier renoue avec la croissance en 2015

Le nombre de transactions sur les logements anciens a grimpé de près de 16 % en 2015.Les prix ont cessé de baisser et ont même connu une nette hausse au quatrième trimestre, selon le bilan de l'année 2015 dressé par la Fnaim.

Prix des logements : la baisse continue

Les prix des logements anciens ont baissé de 0,6 % au deuxième trimestre en France, après une baisse de 0,2 % au premier trimestre, selon l'indice Notaires-Insee.

Les prix des logements sont stables

Au deuxième trimestre 2015, les prix des logements sont quasi stables (+0,1 %) par rapport au trimestre précédent (données brutes).

Baisse des prix des logements mais reprise des ventes

Au premier trimestre 2015, les prix des logements continuent de baisser : ils diminuent de 0,5 % par rapport au trimestre précédent après –2,0 % au quatrième trimestre 2014 (données brutes).

Le logement neuf va mieux

Selon l’Insee, les perspectives de demande de logements neufs continuent de se redresser.